LA NATURE REPREND SES DROITS PETIT A PETIT A L'ESCALET

Publié le par LUMIERE

Depuis l'incendie du 24 juillet 2017, je n'avais pas osé revenir sur le sentier du littoral offrant un spectacle de désolation sur un site autrefois remarquable celui de l'ESCALET et du CAP TAILLAT. Mais, après avoir lu de nombreux articles sur les longs mois de travaux qui ont été entrepris pour redonner vie à notre paradis, je me suis dit qu'il fallait que je fasse un petit tour et je fus plus qu'agréablement surprise : non seulement par l'œuvre des gardes du littoral mais également par la nature qui reprend petit à petit ses droits. 3600 mètres de chemin forestier ont été réhabilités au cours des 8 derniers mois.

Hélas 2800 arbres ont du être coupés fragilisés par le feu.Une centaine de marches incendiées ont été remplacées. 

D'ailleurs, je n'étais pas la seule. Il faut dire que les sites ont été ouverts à nouveau au public depuis le 1er avril. Nous débutons pour ceux qui ne connaissent pas ce sentier au bout de la route à droite en arrivant à la plage : quelques places de parking gratuites mais évidemment en saison difficiles d'en trouver ! Le chemin commence par longer de jolies criques et petites plages dont certaines naturistes 

 

LA NATURE REPREND SES DROITS PETIT A PETIT A L'ESCALET
LA NATURE REPREND SES DROITS PETIT A PETIT A L'ESCALET

Ici on voit que la végétation reprend doucement ses droits 

le parcours nous offre toujours de beaux points de vue

LA NATURE REPREND SES DROITS PETIT A PETIT A L'ESCALET
LA NATURE REPREND SES DROITS PETIT A PETIT A L'ESCALET
LA NATURE REPREND SES DROITS PETIT A PETIT A L'ESCALET
LA NATURE REPREND SES DROITS PETIT A PETIT A L'ESCALET

Hélas encore des traces de la désolation

LA NATURE REPREND SES DROITS PETIT A PETIT A L'ESCALET
LA NATURE REPREND SES DROITS PETIT A PETIT A L'ESCALET

Mais au milieu la magie du printemps qui nous montre le bout de son nez

LA NATURE REPREND SES DROITS PETIT A PETIT A L'ESCALET

Un morceau de tronc (oui c'est mon truc vous le savez maintenant les arbres !)

LA NATURE REPREND SES DROITS PETIT A PETIT A L'ESCALET

des courageux en maillot qui hésitent à se baigner (nous on supportait encore le petit blouson)

LA NATURE REPREND SES DROITS PETIT A PETIT A L'ESCALET
LA NATURE REPREND SES DROITS PETIT A PETIT A L'ESCALET

ici le vert de la végétation qui renait contraste avec le noir des bois morts

LA NATURE REPREND SES DROITS PETIT A PETIT A L'ESCALET
LA NATURE REPREND SES DROITS PETIT A PETIT A L'ESCALET
LA NATURE REPREND SES DROITS PETIT A PETIT A L'ESCALET
LA NATURE REPREND SES DROITS PETIT A PETIT A L'ESCALET

Plus nous approchons du Cap Taillat plus nous nous attristons de voir qu'hélas il faudra à certains arbres des années avant de renaitre de leurs cendres

LA NATURE REPREND SES DROITS PETIT A PETIT A L'ESCALET
LA NATURE REPREND SES DROITS PETIT A PETIT A L'ESCALET
LA NATURE REPREND SES DROITS PETIT A PETIT A L'ESCALET

Mais vous le savez je finis toujours par des fleurs  ils ont le mérite d'exister après un tel désastre 

ici les griffes de sorcière qui forment souvent un joli tapis végétal vert, rouge ou blanc mais qui constitue une espèce invasive qui menace la biodiversité. Le conservatoire du Littoral proposera d'ailleurs de participer à leur arrachage au printemps :avis aux amateurs

LA NATURE REPREND SES DROITS PETIT A PETIT A L'ESCALET
LA NATURE REPREND SES DROITS PETIT A PETIT A L'ESCALET

Alors n'hésitez pas venir faire cette randonnée facile et pour les plus courageux allez en direction de la plage de Gigaro à Cavalaire

Vous pouvez laisser vos impressions en commentaires ci dessous 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article